Posté le 08 Mai 2018

La boiterie chez le chien

La boiterie se décrit comme étant une incapacité pour l'animal à se déplacer normalement. On distingue les boiteries intermittentes qui n'apparaissent qu'à certains moments (lors des marches, descentes/montées d'escalier etc.) et les boiteries persistantes, c'est-à-dire présentes en tout temps. On parle également de boiterie avec appui, ou sans appui, lorsque votre animal ne peut plus du tout poser le membre douloureux au sol.

Mais pourquoi mon animal boite-t-il ? La boiterie est en fait un mécanisme de défense pour votre animal. La démarche est modifiée afin de solliciter davantage les autres membres de façon à soulager le membre douloureux.


Les principales causes

Les fractures sont assez fréquentes chez nos copains à quatre pattes. Bien entendu, elles surviennent lors d'un événement traumatique comme une chute ou un impact. Lors d'une fracture, la boiterie est qualifiée d'aiguë.

Nous retrouvons aussi les pathologies articulaires qui résultent d'une anomalie du développement des articulations. Dans cette catégorie, il y a la dysplasie de la hanche, plus répandue chez les chiens de grandes races, la luxation de la rotule, chez les petites races ou encore la rupture du ligament croisé du genou chez la plupart des types de chiens, grands ou petits.

Chez nos patients gériatriques, l'arthrose est souvent une cause de boiterie. Il s'agit d'une destruction progressive du cartilage servant à protéger l'os. L'arthrose amène une boiterie chronique.

D'autre part, chez un jeune chien de grande race, la panostéite est une cause possible de boiterie. En effet, il s'agit d'une atteinte inflammatoire des os longs. Lors de cette condition, la boiterie a comme particularité de passer d'un membre à l'autre.

Il y a aussi la maladie de Lyme qui peut occasionner des douleurs articulaires chez le chien. Cette maladie est causée par une bactérie (Borrelia burgdorferi) qui elle est transmise par une tique. Le traitement préventif contre les tiques et la vaccination de votre animal contre cette maladie sont des moyens de prévention.

Finalement, les tumeurs osseuses ou musculaires peuvent également être en cause lors de boiterie. Malheureusement, le pronostic est alors sombre.

Facteurs de risque

  • L'obésité
Nous tenons à souligner l'importance du contrôle du poids lorsque votre animal présente une boiterie. Il est évident qu'un excès de poids à porter augmente la douleur causée par une boiterie. Pour les chiens présentant de l'arthrose, il a été démontré que les cellules graisseuses contribuent à augmenter l'inflammation présente au niveau des articulations. Dans d'autres conditions, un excès de poids présente également un facteur de risque important pour différentes raisons.

Pour obtenir un régime alimentaire adapté à votre animal, contactez nos techniciennes vétérinaires.

  •  L'hérédité
  •  L'âge
  •  Un animal non protégé contre les tiques
  •  La pratique de sport trop intense pour votre animal

Signes cliniques :

  •  Boiterie/raideur
  •  Hésitation à monter/sauter
  •  Douleur
  •  Irritabilité

Tests diagnostics

Lorsque votre animal est présenté en clinique pour une boiterie, votre vétérinaire procède en premier lieu, à un examen physique et orthopédique, où il pourra observer la démarche de votre animal et palper les membres. Selon le cas, il pourra recommander d'autres tests servant à poser un diagnostic tel que des radiographies, biopsie, prise de sang etc.

Traitements/prévention

Heureusement, il existe plusieurs traitements pour aider à soulager votre compagnon. Bien entendu, certaines conditions comme la fracture et les pathologies articulaires nécessite un traitement chirurgical mais lorsqu'il s'agit d'arthrose, il existe une approche thérapeutique multimodale. En effet, la combinaison de plusieurs méthodes de traitement peut s'avérer bénéfique.

Par exemple, l'administration chondroprotecteurs ont pour but de limiter la progression de la maladie. La glucosamine et la chondroïtine en font partie. Les oméga-3 jouant un rôle anti-inflammatoire peuvent également être présents dans les diètes spécialisées mais aussi sous forme de suppléments, en comprimé ou en liquide. La griffe du diable, l'extrait de moule verte, l'hydrolysat de collagène peuvent également contribuer au confort de votre animal. En clinique vétérinaire, il existe une multitude de produits spécialisés pour votre animal contenant ces ingrédients. Une injection est également disponible sous prescription vétérinaire, celle-ci contribue à la synthèse du cartilage osseux et s'avère très efficace. Enfin, des antidouleurs et anti-inflammatoires peuvent également être prescrits par votre vétérinaire selon la sévérité de la boiterie.

Nous vous rappelons qu'il est primordial d'utiliser des produits vétérinaires adaptés pour votre chien.

À l'Hôpital vétérinaire de l'Estrie, nous offrons un programme d'encadrement pour vous aider avec la perte de poids de votre animal. Cliquez ici pour savoir comment fonctionne le programme perte de poids ! 

Pour plus d'information, veuillez communiquer avec nous il nous fera plaisir de répondre à vos questions.